Bio

Polarsun s’est formé en plusieurs étapes sous l’impulsion de ses deux membres fondateurs, Jean Charles (Dirty Dishes, Saw) et Jean Philippe (Garden Dwarfs) qui, après avoir officiés en tant que guitaristes dans des groupes différents, décident de se retrouver pour « faire quelques morceaux » en mars 2002. Très vite, les reprises en acoustique de titres de Coldplay, Radiohead, ou encore les Boo Radleys font place à une envie de composer des morceaux personnels et de monter un vrai groupe.

Dès l’été 2002, ce projet prend forme avec l’arrivée de Laurie (ex Indie Kuche) aux claviers et de Sarah (ex Indie Kuche) à la basse, mais il faut attendre la rentrée 2003 avant que ne soit établie la formation définitive du groupe grâce à la présence de Xavier à la batterie qui marque la fin d’une longue et difficile recherche d’un batteur.

Depuis lors, le groupe se retrouve autour de compositions « pop rock anglais » légèrement rétro, souvent apaisées, parfois énervées, mais toujours mélodiques, qui reflètent les influences des deux principaux compositeurs, loin des modes contemporaines. C’est dans ce cadre que Polarsun évolue, avec ce côté un peu décalé, cet attachement aux années passées qui se ressent tant dans le choix des morceaux que dans celui des visuels.

Mais c’est avec une énergie bien actuelle que le groupe avance avec l’enregistrement fin 2003 de la première démo 6 titres  » The Seventh wave « , complétée à la rentrée 2004 par 4 titres, pour donner le premier album autoproduit de Polarsun  » Tunes and Tones « .

En Mars 2004, Polarsun a la chance de donner son premier concert à la Vapeur à Dijon, lieu de formation du groupe, dans le cadre de la soirée Kill your pop, rassemblant la scène locale. Le groupe est ensuite recontacté pour d’autres prestations et participe également à quelques tremplins durant l’été.

L’accueil du public ayant été favorable et la motivation des membres à son comble, le groupe a multiplié les concerts depuis lors et a été sélectionné au niveau régional pour participer aux tremplins des Eurockéennes 2006. En fin d’année 2006 c’est la sortie du deuxième album du groupe, « The Magic of Crashing Lights » , toujours en autoproduction. Fin 2008 voit le départ de Xav’.

PolarSun ne sort son 3eme album qu’en avril 2010, album intitulé « Ifuthinkitisitisnot », après près d’un an de réalisation. Les batteries sont assurées par Orel’ qui quittera la formation pour voguer sous d’autres cieux juste à la sortie de l’album.

Cette année 2010 voit donc l’arrivée de Richard à la batterie. L’écriture de nouveaux morceaux est en route, et PolarSun renoue avec les concerts, que ce soit à Chateau Chinon ou à la Péniche Cancale de Dijon.

Vincent remplace Richard en 2012, et PolarSun enregistre alors son 4ème album, « Fine Music (for ladies and gentlemen) qui sort en 2014.

2020 voit la sortie d’un 5ème album, « E.N.T.E.R.T.A.I.N.M.E.N.T. »